Journal

Pourquoi dire non au Trekking avec les éléphants ?

Bain d'éléphant

Pourquoi dire non au Trekking avec les éléphants ? 

À savoir, pour être dressé, les éléphants subissent un rituel cruel appelé "phajaan". L'origine du "phajaan" vient de la croyance ancestrale que l'on peut séparer l'esprit d'un éléphant de son corps afin qu'il perde ses réflexes et son instinct naturel sauvage et être complètement sous le contrôle de l'homme.
Cette technique dure entre 8 et 10 jours, les Éléphants sont battus, torturés, affamés et privés de sommeil. Il s’agit par cette violence de soumettre l'éléphant à l’homme. Pratiquée sur de jeunes éléphants, ils sont privés de leur mère et enfermés dans une cage qui immobilise leurs membres et son frappés à des endroits stratégiques les plus sensibles.


De plus, il faut savoir qu’un éléphant ne peut supporter que 150 Kilos sur son dos. Au-delà, il peut subir une déformation de la colonne vertébrale et divers traumatismes et des douleurs insupportables. La nacelle pèse déjà 100 Kilos, donc on vous laisse faire le calcul.


Qu'est-ce qu'une relation saine entre un Mahout et son éléphant ?

La relation entre le mahout et l'éléphant dure souvent des décennies, c'est un lien sentimental qui les rend inséparables. Le Mahout devient l'ange gardien de l'animal. Son rôle est de le soutenir et de le protéger.

Malheureusement, ceci est souvent mal interprété et des personnes cruelles se font passer pour des Mahouts, alors qu'en fait, ils veulent qu'une seule chose, c'est exploiter les animaux au maximum, ces imposteurs sont sans pitié.

Ci-dessous le témoignage de Laura, qui a tout d'abord dû développer un lien sentimental très fort avec l’éléphant avant de pouvoir lui donner des ordres. Il faut savoir aussi que le travail du mahout a ses propres risques.


Habituellement, un mahout commence jeune garçon, on lui attribue un éléphant au début de sa vie. Ils sont attachés l'un à l'autre tout au long de la vie de l'éléphant.

Il n'est pas rare qu'ils soient piétinés à mort par leurs propres éléphants. Certains éléphants se sont déchaînés pendant les processions religieuses, causant la mort et la panique.


« On dit qu'il faut faire confiance à ses éléphants, il faut respecter l'animal, il y a toujours un élément de risque et de peur, mais si quelque chose ne va pas, on a aucune chance », dit Laura.
Comme les autres mahouts, Laura emmène chaque jour son éléphant à la rivière pour leur donner un bain et aide à d'autres tâches nécessaires à son éducation et ses soins.


Combien de Kilos de nourriture un éléphant mange chaque jour?

Les éléphants captifs et sauvages mangent énormément, et oui qu'attendez-vous d'un des plus grands animaux de la planète? Les éléphants sauvages d'Asie peuvent passer en moyenne 16 à 18 heures par jour à manger. Dans la nature, ils cherchent de la nourriture constamment des racines, des petits arbres, du bambou, des herbes et toutes autres plantes comestibles.

Pour vous montrer ce qu'il faut pour nourrir des éléphants en captivité, nous avons baser nos calculs sur Kamoon, une femelle d'un certain âge qui vit dans un refuge à Chiang Mai. Elle est née en 1949 et a passé de nombreuses années à mendier dans les rues de différentes grandes villes thaïlandaises et à travailler dans des camps de trekking pour touristes.
Notez également que nous ne prenons pas en considération les aliments sauvages (bambou, feuilles, herbes, écorces d'arbres, etc.) qu'elle mange pendant la journée, lorsqu'elle est libre dans le parc.

Au quotidien, voici son plateau repas :

 

·     Bananes Graminées 30 kg

·    Tronc de bananier 30 kg

·     Pastèques 30 kg

·     Concombres  30 kg

·     Bananes 30 kg

·     Citrouilles 30 kg 

·     Haricots d'igname / patate douce 30 kg

·     Maïs 30 kg

·     Ananas 30 kg

·     Papaye 30 kg

·     Feuilles sauvages 60 kg

TOTAL 360 kg

Kamoon mange environ 360 kg de nourriture par jour, ce qui correspond à presque 10 % de son poids corporel qui est 3.500 kg.
Voici pourquoi les sanctuaires, les parcs pour les éléphants en retraite et les petites organisations œuvrant pour le respect des animaux ont besoin de votre soutien, de vos dons et de vos visites.


Que faire donc, pour aider et rencontrer des éléphants en Thaïlande ?

Si vous aimez les éléphants il y a beaucoup de façons de les observer, de les approcher, de les nourrir et de les chouchouter, si c’est votre rêve plusieurs options s'offrent à vous.
Heureusement, depuis quelques années, nous avons observé l'ouverture de plus en plus de petits sanctuaires, d'organisations bénévoles et des parcs de retraite pour les éléphants qui ont besoin du soutien des touristes pour participer aux frais de soins apportés aux éléphants et surtout pour la nourriture quotidienne.

Ces sanctuaires et parcs d'éléphants, sont souvent fondés par des volontaires et des vétérinaires de toutes nationalités, qui veulent lutter contre la cruauté envers les éléphants et d'autres animaux en Thaïlande ou qui sont tombés amoureux d'un éléphant durant leur séjour en Thaïlande ou autre pays d’Asie.
Ces héros consacrent leur vie à fournir une maison heureuse, saine et sûre pour que les éléphants prospèrent.


C'est l'histoire de Katherine, de Laura, de Marc et tant d'autres, qui comme vous et moi sommes amoureux comme des fous de nos animaux de compagnie. Nous prenons soin de nos chiens, de nos chats, lapins et bien eux, ils ont choisi de devenir Mahout et de s'occuper d'éléphants.


Dans ces parcs les visiteurs peuvent interagir avec les animaux de manière totalement naturelle - comme les baigner, participer à leurs bons soins ou les promener dans la jungle. Des activités complètement éthiques où vous pourrez passer des moments inoubliables avec ces créatures douces et attentionnées comme vos animaux de compagnie à la maison.

Ces organisations fonctionnent grâce à l’argent des touristes, sous forme de dons et des frais d'entrée des visiteurs. C'est à vous de décider ce que vous voulez cautionner.
C’est là où nous intervenons en proposant un tourisme responsable et respectueux des animaux, de la population et des lieux visites.
Des programmes sérieux de réintroduction d’éléphants domestiques dans leur milieu naturel existent et fonctionnent très bien, les animaux retrouvent un comportement sauvage et naturel.

Plusieurs options s'offrent à vous:

- Voir des éléphants sauvages à distance accompagné d’un guide dans un parc national comme Khao Yai en Thaïlande, safari à pied ou en 4×4.

*Nous contacter pour plus d'informations.

- Aller dans les sanctuaires d’animaux où vous pouvez côtoyer ces gros mammifères sans leur causer de tort.

*Voir notre page Activités à la journée

 

icon-close